SEPT ASTUCES POUR CRÉER UN POTAGER FLORISSANT

Cultiver ses propres carottes, du basilic, des fraises... Leur goût est incomparable ! Mais pour que vos fruits et légumes s’épanouissent pleinement et que votre récolte soit abondante, vous allez devoir en prendre soin. En suivant nos astuces, vous multiplierez vos chances de succès et vous vous régalerez du fruit de vos efforts !

 

 

1. Choisissez l’endroit idéal

Commencez par choisir le meilleur endroit pour créer votre potager. L’exposition au soleil est déterminante. Là où le soleil brille 8 heures par jour, plantez des concombres ou des tomates. Dans les endroits plus ombragés, optez pour des légumes feuilles comme la roquette ou le cresson. Les plantes aromatiques apprécient aussi l’ombre. Si possible, choisissez un endroit à l’abri du vent. Une haie ou un écran de protection peut faire l’affaire. N’installez pas votre potager là où l’eau stagne après une averse. Vous ne disposez que d’un balcon ? Pas de problème, vous pouvez aussi faire pousser vos légumes dans des jardinières !

 

 

2. Un plan précis de votre potager

Avant de plonger vos mains dans la terre, il faudra passer par l’étape dessin. Le plan de votre potager vous aidera à avoir une vue d’ensemble, car cultiver ses propres légumes demande un peu de réflexion. Les variétés de légumes se choisissent en fonction de la superficie disponible et de l’exposition au soleil. Si vous débutez, limitez-vous à quelques variétés seulement. Notez ensuite à quel moment vous pouvez semer vos légumes et de quels soins ils ont besoin. Optez éventuellement pour une serre facile à installer. Dessinez votre potager sur une feuille et choisissez une place pour chaque légume. Chaque année, changez-les de place pour limiter le risque d’apparition de maladies et de parasites. N’oubliez pas non plus de prévoir de l’espace pour aménager une allée principale et des allées secondaires entre les rangs de légumes.

 

 

3. Semer à la main

Dans des conditions météo normales, vous ne pourrez pas semer grand-chose en pleine terre avant le mois d’avril. Les oignons, les épinards et les fèves sont quelques-uns des légumes que vous pouvez semer plus tôt. Mais pas d’inquiétude, vous pouvez aussi semer d’autres légumes à l’intérieur, dans un bac à semis ou une mini-serre. L’endroit idéal pour faire vos semis ? Un rebord de fenêtre bien exposé au soleil et à une température moyenne de 18 °C environ. Semez les graines à une profondeur équivalente à environ 3 fois leur taille. Dès l’apparition des premières feuilles de vos plants, repiquez-les sur une table à empoter. Cette étape consiste à rempoter chaque plant dans un petit pot distinct, avec un peu de terreau. Dès qu’il ne gèle plus la nuit, vers la mi-mai, repiquez vos plants dans votre potager.

 

 

4. Nourrissez bien le sol

Collectez vos déchets organiques dans un bac à compost fermé. Deux à trois semaines avant de semer ou planter vos légumes, mélangez ce compost avec les 20 premiers cm de terre du potager. Utilisez un râteau ou une griffe. Avec une bêche, vous risquez de compromettre gravement la fertilité de votre sol. La quantité de compost ajoutée dépend du légume cultivé. Par exemple, les poireaux et la plupart des choux sont très gourmands en compost, alors que la salade de blé et les petits pois peuvent s’en passer. Dès mai/juin, un apport d’engrais est capital. Vous pouvez opter pour de l’engrais biologique en grains ou de l’engrais liquide. Celui-ci se mélange à l’eau d’arrosage de vos plantes, pour étancher leur ‘soif’.

 

 

5. Arroser ne veut pas dire inonder

Si vous venez de semer ou si vos plants n’ont pas encore de feuilles, arrosez délicatement chaque jour, de préférence avec un vaporisateur. Une fois que les plants sont un peu plus grands, il n’est plus nécessaire d’arroser aussi fréquemment et vous pouvez bien entendu utiliser d’autres outils d’arrosage. La fréquence exacte dépend d’un légume à l’autre, mais retenez qu’il vaut mieux donner une grande quantité d’eau une fois par semaine qu’un petit peu d’eau chaque jour. Les plantes arrosées une fois par semaine développent en effet un système racinaire plus profond puisqu’elles recherchent activement de l’eau. Le moment de la journée auquel vous arrosez est également important. L’été, il est préférable d’arroser le soir. Sinon, l’eau s’évapore trop vite. Durant le reste de l’année, mieux vaut arroser le matin. Cela permet d’éviter un refroidissement trop important du sol et les plantes ont le temps de sécher.

 

 

6. Éliminez les indésirables

Parmi les légumes que vous cultivez, vous allez aussi voir surgir des variétés indésirables. Oui, nous parlons bien des mauvaises herbes. Il est préférable d’éviter les herbicides dans votre potager. Mais faut-il pour autant arracher toutes les mauvaises herbes à la main ? Pas forcément, vous pouvez limiter cette tâche intensive en plaçant un couvre-sol ou un paillage entre vos légumes. Le paillage permet de réduire le développement des mauvaises herbes. Il existe toute une série de couvre-sol, mais les cosses de cacao présentent l’avantage de protéger contre une autre menace pour votre potager : les escargots et les limaces. L’inégalité de la surface éloigne ces petites bestioles visqueuses de vos délicieux légumes.

 

 

7. Récoltez ce que vous avez semé

Après tout ce dur labeur vient enfin le temps de la récolte. Les légumes qu’on fait pousser soi-même ont bien meilleur goût, ne serait-ce que parce qu’on y a mis tout son cœur. Si vous avez bien planifié vos plantations, vous ne cueillerez pas tous vos légumes au même moment. Votre récolte sera répartie sur une bonne partie de l’année. Il fait chaud et ensoleillé ? Cueillez vos légumes le matin ou le soir. On procède idéalement à la cueillette des herbes aromatiques le matin, juste après la rosée. Plus tard dans la journée, leur goût et leur parfum risquent d’être altérés sous l’influence du soleil. C’est aussi pour cette raison qu’il vaut mieux cueillir les herbes avant leur floraison. Enfin, pensez déjà à la prochaine saison et récoltez aussi les graines de vos légumes.

ENVIE DE PLUS D’INSPIRATION ET DE CONSEILS ?

 

Newsletter

 

Avec la newsletter Lidl, vous découvrez chaque semaine les offres actuelles, réductions, concours, recettes et beaucoup plus.

Abonnez-vous​​